Please reload

Posts Récents

Le grand débat national : notre contribution

12 Feb 2019

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

A LA RENCONTRE DU PEUPLE AMERINDIEN DE CAMOPI EN GUYANE

Patricia POMPILIUS lors d'un déplacement récent en Guyane a rencontré le peuple amérindien de la commune de Camopi qui est composée de deux villages distants de 150 km l'un de l'autre.

Les quelques jours passés à Camopi lui ont permis de se rendre compte de la détresse profonde de ce peuple et de ses conditions de vie extrêmement difficiles, à savoir :

 

- L'enclavement total de cette commune située en pleine forêt amazonienne, coupée par le fleuve Oyapock et  

  frontalière avec le Brésil. La commune est située à l'intérieur d'une réserve naturelle, le seul moyen d'y accéder est

  l'avion ou la pirogue

- Une mauvaise desserte de la commune et entre ses deux villages. De plus, lorsqu'il pleut, on ne peut y accéder

  par avion

- Un chômage très élevé provoquant l'oisiveté de la population et des jeunes en particulier

- De grosses difficultés pour accéder à Internet et aux télécommunications fixes

- Un fort taux d'alcoolisme

- Des cas de suicide touchant toutes les tranches d'âges

- De graves dysfonctionnements dans la distribution du courrier qui accuse des retards importants de un à trois mois

- Une population dépendante des minimas sociaux (RSA, allocations familiales...)

- Un manque d'activités socio-économiques et de loisirs

- Une criminalité et une pollution provenant de l'orpaillage et l'immigration clandestins

- Des réseaux d'assainissement inopérants et des problèmes sanitaires

- Un réseau électrique défaillant provocant des coupures intempestives

- Des problèmes d'évacuation des eaux entraînant des inondations fréquentes

 

Patricia POMPILIUS a pu échanger avec certains élus de la commune, notamment avec le maire, Joseph CHANEL.

 

De cet échange il en est sorti les pistes de solutions suivantes :

 

- Création d'un Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi (PLIE) pour le développement d'activités socio-économiques et

  l'insertion professionnelle dans la commune

- Impulsion d'une étude pour la mise en place d'un réseau téléphérique (transport de personnes par télécabines par

  voie aérienne)

- Construction d'un pont sur le fleuve Oyapock pour relier les deux rives de la commune

- Installation d'un réseau fiable de télécommunication (téléphonie et Internet), avec l'ouverture du marché à d'autres

  opérateurs (Free notamment)

- Installation d'un distributeur de billets multi-cartes (visa, mastercard...)

- Dotation de la mairie en moyens humains formés et matériels afin de lui permettre d'assurer dans les meilleures

  conditions et normalement les services publics destinés à la population

- Accompagnement social et psychologique adapté à la population, prenant en compte ses mœurs et coutumes

 

La Commune de Camopi est un laboratoire en grandeur réelle, concentrant les problèmes et difficultés qui touchent la Guyane toute entière depuis déjà plusieurs années.

Il n'est pas normal que ce peuple soit ainsi discriminé, car il mérite d'être respecté comme tout peuple dans sa dignité humaine.

 

Aujourd'hui l'ensemble du territoire Guyanais est bloqué, par plusieurs mouvements sociaux issus de la population en colère, à bout de souffle.

 

CAP Citoyens dénonce cette situation explosive qui doit être traitée de toute urgence et prise très au sérieux par le gouvernement, mais pas par des mesurettes, mais bien par la mise en place d'un plan de développement durable pour la Guyane, mais également pour les autres territoires d'Outre-Mer, concernés aussi par des problèmes similaire.

 

 

 

 

 

Partager on Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags