Please reload

Posts Récents

Le grand débat national : notre contribution

12 Feb 2019

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

La montée des extrêmes droite et gauche en Outre-Mer : notre analyse

Pour le premier tour de l'élection présidentielle 2017, Jean-Luc MELANCHON est arrivé en tête à la Réunion, en Guyane, en Martinique et à Saint-Pierre et Miquelon et Marine LE PEN est arrivée en deuxième position en Guyane, à la Réunion, à Saint Pierre et Miquelon, Mayotte, Saint Barthélémy/Saint-Martin, en Polynésie et en Nouvelle Calédonie.

 

Pourquoi un tel vote en faveur des extrêmes ? Est-ce un vote d'adhésion ou un vote de contestation ?

Compte tenu du taux d'abstention assez élevé (55%) et le fait que les territoires d'Outre-Mer aient toujours été les laissés pour compte de la République, cela nous laisse penser que c'est plus un vote de contestation de la population qui souhaite exprimer un vrai ras-le-bol « Nou Bon Ké Sa », en créole guyanais.

 

En effet, la crise socio-économique en Guyane a pu mettre en exergue ce malaise et ce désarroi, puisque quels que soient les gouvernements (de gauche ou de droite) qui se sont succédé, le développement socio-économique des territoires d'Outre-Mer est toujours au point mort et les conditions de vie de la population ne se sont pas réellement améliorées.

Alors, pourquoi ne pas essayer un autre vote, se dit la population ? Son cri de désespoir est tellement grand, qu'elle est prête à tout, même à voter pour des partis extrêmes qui n'ont jamais été au pouvoir. Après tout qu'est-ce que l'on risque ?

 

Marine Le Pen, l'a très bien compris et elle a construit toute sa stratégie de communication sur l'écoute des problèmes quotidiens d'une population cible (les ouvriers et les populations des zones rurales notamment), en proposant des solutions qui partent toujours de boucs émissaires désignés d'office (l'Europe ou les immigrés) et responsables de tous les maux de cette population.

 

CAP Citoyens alerte nos concitoyens du danger du vote en faveur du Front national qui n'est pas la solution pour l'Outre-Mer car les solutions proposées par Marine LE PEN ne sont pas adaptées aux problèmes des territoires d'Outre-Mer et ne permettront pas de régler leur retard de développement.

CAP Citoyens souhaite aussi sensibiliser sur le danger de l'abstention et du vote blanc qui vont nécessairement favoriser Marine Le Pen, aussi nous invitons les personnes qui ne se sont pas mobilisées au 1er tour de le faire pour le second tour, en faveur d'Emmanuel MACRON. Il en va de notre avenir à tous.

 

Le risque bien au contraire est grand pour l'Outre-Mer, car en sortant la France de l'Europe comme le souhaite Marine Le Pen, l'Outre-Mer ne bénéficiera plus des fonds européens si nécessaires à son développement socio-économique.

 

Or, Marine Le Pen consciente que cette proposition devient de plus en plus impopulaire, souhaite maintenant changer son fusil d'épaule et ne parle plus de la sortie de l'euro, mais d'une double monnaie (l'euro et une monnaie locale).

Marine LE PEN vient de démontrer que son projet est incohérent, pas sérieux et dangereux, CAP Citoyens reste vigilant et demande à nos concitoyens de ne pas se laisser éblouir par les miroirs aux alouettes du Front national.

 

Néanmoins, compte tenu du vote important en faveur de Jean-Luc MELANCHON en Outre-Mer, CAP Citoyens se demande si certaines  propositions de Jean-Luc MELANCHON sont si éloignées de celles d'Emmanuel MACRON, à y regarder de plus près, nous pouvons trouver des propositions communes, telles que le doublement des maisons de santé.

 

En tout cas Emmanuel MACRON retrouve Jean-Luc MELENCHON sur trois points fondamentaux :

 

- Emmanuel MACRON souhaite renouveler en profondeur le vieux système politique français qui est le principal

  blocage de notre pays

- le projet d'Emmanuel MACRON contient des mesures sociales très loin d'être ultra-libérales car destinées à ceux

  qui ont moins, ses mesures donnent à chacun une place dans notre société et visent que chacun ait les mêmes

  chances tout au long de la vie

- Emmanuel MACRON propose de changer notre modèle économique, afin de le rendre durable et beaucoup plus

  respectueux de l'environnement.

 

Compte tenu du risque du vote "LE PEN" au second tour, CAP Citoyens pense qu'Emmanuel MACRON y gagnerait à prendre des mesures claires en faveur de plus d'écologie et de plus de social, à l'instar de CAP21 LRC et de Mr MELENCHON, car l'heure est grave.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager on Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

2017 Cap Citoyens. © Tous droits réservés.