Please reload

Posts Récents

Le grand débat national : notre contribution

12 Feb 2019

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

#experimentationsOM : le Ministère des Outre-Mer en question ?

Le ministère des outre-Mer est l'administration qui coordonne l'action et la politique du gouvernement dans les territoires d'Outre-Mer.

Il a connu plusieurs appellations au fil du temps, du ministère des colonies en 1894, au ministère de la France d'Outre-Mer en 1946, lors de la départementalisation et la loi d'assimilation, en passant par le ministère de l'Outre-Mer, en 1974 et aujourd'hui le ministère des Outre-Mer, en 2012.

 

Tantôt il a été dirigé par un secrétaire d'Etat tantôt par un ministre délégué, mais toujours rattaché au ministère de l'intérieur, perdant ainsi son appellation de ministère et ce n'est qu'en 2012 que le ministère des Outre-Mer devient un ministère de plein exercice.

 

CAP Citoyens se demande si le ministère des Outre-Mer est encore nécessaire, dans sa configuration actuelle, répond t-il aux attentes et aux besoins des territoires d'Outre-Mer ?

 

Si c'était le cas, fallait-il une loi à l'égalité réelle des Outre-Mer, votée seulement en février 2017 alors que nous sommes censés être français depuis un peu plus de 150 ans.

Pourtant, le droit de vote n'a été étendu à tous les français d'Outre-Mer qu'en 1946 grâce à la loi Lamine Guèye et la Constitution du 27 octobre 1946, à l'exception des peuples autochtones qui obtiennent le droit de vote qu'en 1956, grâce à la loi cadre Deferre.

 

Si c'était vraiment le cas, fallait-il cette crise sociale et économique menée par le LKP, en Guadeloupe en 2009,  puis dans les autres régions d'Outre-Mer ou encore celle qui vient de toucher la Guyane, pour se rendre compte réellement du retard de développement et des inégalités dans les territoires d'Outre-Mer.

 

Les français venant des territoires d'Outre-Mer, sont-ils des français entièrement à part ou des français à part entière ?

Si nous sommes des français à part entière, il est donc nécessaire de passer du système d'assimilation à un système d'intégration octroyant plus d'autonomie aux régions d'Outre-Mer au sein de la République.

 

Il est donc tout à fait légitime de se poser des questions sur l'utilité et l'efficacité de ce ministère des Outre-Mer.

 

CAP Citoyens pense qu'il est vraiment temps d'en finir avec les vestiges de l'ère coloniale et de reconnaître le rôle stratégique des territoires d'Outre-Mer pour la France et l'Europe en leur donnant toute leur place au sein de la République, afin de mieux les considérer.

 

Ce changement passe donc par :

 

- l'évolution statutaire et institutionnelle des régions d'Outre-Mer, vers des régions autonomes

- la suppression du ministère des Outre-Mer sous sa forme actuelle

- la création d'un Gouvernement des Outre-Mer      

  Le gouvernement des Outre-Mer serait composé des ministres régionaux en charge des affaires des Outre-Mer.     

  Le gouvernement national serait composé du gouvernement hexagonal et du gouvernement des Outre-Mer, ces

  derniers seraient composés respectivement des ministres régionaux en charge des affaires nationales, des ministres

  régionaux en charge des affaires des Outre-Mer et des deux premiers ministres respectifs nommés par le Président 

  de la République.      

- un système d'évaluation des politiques publiques (pour les projets de développement et de société) mené dans

  chaque Outre-Mer et piloté par chaque ministre régional en charge des affaires des Outre-Mer. 

 

 

 

 

Partager on Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags