Please reload

Posts Récents

Le grand débat national : notre contribution

12 Feb 2019

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

Fête de l'Abolition de l'esclavage du 27 mai : retour sur les manifestations auxquelles Patricia POMPILIUS et sa suppléante Guylaine PIOCHE ont participé.

06/06/2017

L'abolition de l'esclavage est fêtée le 27 mai en Guadeloupe.

En l'honneur à cette commémoration ô combien importante et par respect pour nos ancêtres, Patricia POMPILIUS et sa suppléante Guylaine PIOCHE ont souhaité participer uniquement aux manifestations qui étaient en lien avec l'esclavage et son abolition et les évènements de mai 67.

 

Trois manifestations ont été sélectionnées par elles, il s'agit de :

 

1°) L'hommage sacré aux aïeux organisé par l'association Lanmou Ba Yo :

 

L'association Lanmou Ba Yo réalise un travail remarquable de valorisation du cimetière d'esclaves découvert sur la plage de l'Anse Sainte Marguerite au Moule.

Son objectif est de pouvoir donner une sépulture digne de ce nom aux ossements de 272 esclaves trouvés par des chercheurs archéologues et conservés au musée Edgar Clerc, au Moule.

La manifestation « hommage sacré aux aïeux » a démarré à 7h00 au musée Edgar Clerc avec une introduction d'une représentante de l'association Lanmou Ba Yo, puis le témoignage d'un chercheur archéologue ayant participé aux fouilles et recherches archéologiques.

A la fin des interventions, le rituel sacré a pu démarré en présence des ossements de nos aïeux entreposés dans des bacs et portés par plusieurs personnes.

A la fin du rituel les ossements de nos aïeux ont été remis à leur place à un endroit du musée prévu à cet effet.

Le groupe des participants quitta ensuite le musée Edgar Clerc pour entamer une marche de 8km en direction du cimetière d'esclaves.

Une fois arrivée des fruits et des boissons nous ont été offerts par l'équipe de l'association Lanmou Ba Yo.

La cérémonie rituelle en hommage à nos aïeux a pu démarrer dont la lecture de la charte de l'association Lanmou Ba Yo.

 

Extrait de la charte : « Lanmou ba yo, sé rèspè pou yo é fos ban nou (l'Amour pour eux, c'est le respect pour eux et la force pour nous) ».

 

Patricia POMPILIUS a échangé avec le président de l'association Lanmou ba yo, Jean-Luc ROMANA et lui a indiqué qu'elle souhaitait les accompagner dans leur projet et porter leur combat à l'assemblée nationale, une fois élue.

 

2°) L'hommage musical aux victimes de mai 67 organisé par les groupes à peau Akiyo, Voukoum, le pwen,

      mas ka klé et Nasyon Nèg Mawon :

 

Patricia POMPILIUS et sa suppléante Guylaine PIOCHE ont poursuivi cette journée de commémoration sur la place de la victoire à Pointe-à-Pitre pour assister à un concert de Gwoka organisé par certains groupes à peau carnavalesques, en hommage aux victimes des massacres de mai 67 où des hommes et des femmes ont été tués par les forces de l'ordre parce qu'ils manifestaient pour revendiquer leurs droits sociaux.

 

Avant de quitter la place de la victoire pour se rendre à une autre manifestation à Petit Canal, Patricia POMPILIUS et Guylaine PIOCHE ont mis un point d'honneur à signer le livre d'or associé à cet hommage musical aux victimes de mai 67.

 

3°) Le concert en hommage à nos ancêtres dans le cadre du festival Eritaj mémoires vivantes :

 

Le festival Eritaj mémoires vivantes s'est tenu comme à l'accoutumée à Petit-Canal, du 25 au 27 mai, aux marches des esclaves. Le thème de cette 3ème édition était « Tribal soul – à la découverte de nos héritages ancestraux ».

Ce festival est organisé par l'agence Neeya strategy, représentée par Laurence Maquiaba qui a pour objectif de valoriser et faire connaître les apports multiculturels (musiques, chants, danses, contes, plats culinaires, rites religieux...) de notre histoire en héritage qui ont fait ce que nous sommes aujourd'hui.

 

Après avoir visité les nombreux stands culinaires et aux différentes prestations artistiques (danse indienne et africaine) Patricia POMPILIUS et sa suppléante Guylaine PIOCHE ont pu assister au concert de clôture du festival, en hommage à nos ancêtres où, sous la houlette de Didier JUSTE, pendant une semaine en résidence, des artistes (Loriane ZACHARIE, Jean-michel ROTIN, Méthi's, Misié SADIK...) venus du Nigéria, de Londres, de Martinique et de Guadeloupe se sont unis.

 

Malheureusement après quatre interprétations, le concert a du être interrompu, en raison de la pluie qui s'est abattue soudainement et qui a surpris tout le monde.

Le maire de Petit Canal, Blaise MORNAL s'est excusé pour ce contre temps et a promis que c'était une partie remise puisque le concert sera reporté à une date qui sera communiquée ultérieurement, pour le bonheur de tous.